CHAPITRE 1 – BORDEAUX, LÀ OÙ TOUT A COMMENCÉ – EXTRAIT 2

duodechoc 0 Comments


TILOU parle

Nanou sort son téléphone portable de son sac en bandoulière, écrit un message, un bip retentit, puis elle dit :

  • OK, c’est d’accord, mais nous ne restons pas longtemps.
  • Ouiiiiiiiiiiiii !!!!!!!! Viens Tilou !

Ah ce petit Nathan, il est un peu têtu, mais je l’adore. ON s’adore.

  • Nathan, ne prends pas Tilou, il ne va pas trop aimer l’eau…

Et me voilà fourré dans le sac de Nanou, Cathy Sullivan de son vrai nom. A 58 ans, elle garde encore son goût pour les sacs multicolores, qu’elle porte en bandoulière pour plus de praticité, et surtout pour soulager ses maux de dos réguliers. Elle est stricte sur de nombreux aspects éducatifs, mais d’une gentillesse et d’une douceur sans pareilles. C’est pour ça que David l’avait choisie elle.

Donc, notre petit Nathan s’est éclaté 10 minutes dans la brume du Miroir d’Eau sous le regard bienveillant de Nanou, puis il a remis son sac à dos sur ses épaules, et m’a repris dans ses bras avant de traverser de nouveau pour prendre le tramway. D’après Nanou, David nous attendait au niveau d’une carafe géante apparemment.

De s’amuser, ça creuse, alors avant d’aller prendre le tram, Nanou donna une compote pomme – poire – mandarine à Nathan, qui laissa Nanou m’enfourner dans son petit sac à dos Dany le tigre après m’avoir fait un gros bisou.

Baveux le bisou, mais j’aime les bisous.

Le wagon du tram arriva, il y avait un monde pas possible. Les gens étaient visiblement pressés de rentrer dans le tram, et certaines personnes, comme nous, devaient encore traverser.

  • Nathan, tu restes bien près de moi, OK ?
  • Oui Nanou, t’inquiète pas.

Nanou réussit à se frayer un passage pour accéder au tram, mais les gens nous serraient de plus en plus fort, jusqu’à accrocher le sac à dos de mon petit Nathan, me tirer, me comprimer…

Oh non c’est pas possible, je glissais du sac de mon Nathan… et il ne s’en rendait pas compte puisque j’étais dans son dos !

Trop tard, je touchais le sol en béton, visualisais les rails du tram…

Pris de panique je ne pouvais rien faire, et je vis le tramway démarrer !

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *